Santé

Jouer aux échecs ferait énormément perdre du poids?

Cette question aura un effet à la fois alarmant et captivant pour la plupart d’entre-nous, soucieux de chercher des méthodes permettant de dépenser ses calories en trop sans faire beaucoup d’effort (physique). Heureusement pour vous, plusieurs études ont pu affirmer le fait: jouer aux échecs fait bel et bien diminuer votre masse corporelle…mais à une vitesse que vous n’imaginez même pas! Explications.

 

Pour quelles raisons perd-t-on du poids alors qu’on reste longtemps immobile?

A première vue, on croirait à un phénomène contre-nature, puisqu’on a l’habitude de se mettre en mouvement pour éliminer de la masse graisseuse. C’est tout de même la vérité en ce qui concerne le jeu d’échecs parce que le cerveau est hautement mis à l’épreuve avant et pendant une compétition ou un tournois. A priori, l’effet de brûlure de calories est engendré par la panique, c’est-à-dire le stress ressenti lors du match. On note une augmentation du rythme respiratoire mais également une hypertension artérielle sur quelques joueurs participant au Championnat du monde d’échecs. On peut alors considérer les échecs comme étant un véritable sport, à la fois physique et intense. Pour plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à visiter la page de référence en termes de jeu d’échecs: World-of-chess.fr. Vous y trouverez également des articles importants pour vous aider à jouir de votre passion.

Mais il faut bien évaluer son état de santé avant de penser à utiliser ce divertissement pour perdre du poids 

Evidemment, user seulement de cette méthode pour vous débarrasser des kilos en plus serait inapproprié. Le risque que le stress déclenche une acidose dans votre organisme n’est pas à prendre à la légère, d’autant plus qu’elle peut survenir à n’importe quel moment. Nous vous conseillons de bien vous nourrir (suffisamment) avant de penser à cette technique de perte de poids. De ce fait, la perte se fera plus lentement et vous ne risquez pas d’en être malade. Les échecs, c’est bien, mais c’est à modérer pour le bien de votre corps.