Santé

L’argile dans tous ses états

L’argile tient sa réputation de sa vertu curative. C’est un produit naturel issu de la terre volcanique composée essentiellement de silice. Mais c’est aussi une source naturelle de minéraux et d’oligo-éléments. Elle contient du cobalt,  du manganèse, du sodium, du potassium, du magnésium, du calcium, de l’aluminium, du fer, du phosphore, du cuivre, du zinc, du sélénium et de la chaux. L’argile se décline dans divers coloris selon le soin qu’elle peut apporter : verte, rouge, rose, bleue, violette, brune ou blanche.

L’argile, un remède contre divers maux

L’utilisation de l’argile peut se faire en interne comme en externe.

  • Usage externe

L’argile se prête à divers usages en externe, notamment pour le soin de la peau et des cheveux. Elle régule l’excès de sébum, surtout pour les peaux grasses. L’application de l’argile en tant que masque de beauté est la plus connue. Mélangée à de l’eau, cette matière naturelle donne une pâte à appliquer sur la peau. Acné, eczéma, égratignure, coupure peuvent être traitée. On s’en sert également pour réaliser des cataplasmes pour soulager les douleurs articulaires et musculaires. Enfin, l’utilisation de l’argile est réputée pour ralentir le vieillissement de la peau et l’apparition des rides.

  • Usage interne

Grâce aux divers oligo-éléments et minéraux qu’elle contient, l’argile agit comme un stimulant pour soigner la fatigue des organismes. Elle favorise la régénération cellulaire et renforçant le système immunitaire. L’argile est également un remède contre les problèmes liés à la digestion. Ces vertus thérapeutiques agissent pour combattre les remontées acides, faciliter le transit intestinal et enfin pour protéger la muqueuse gastro-intestinale. Le verre d’eau argileuse est à préparer la veille et à boire au réveil, à jeun, 2 à 3 verres dans la journée suffisent pour les diarrhées.

Il est tout de même important de demander l’avis de votre médecin avant d’utiliser l’argile en traitement interne. Cette matière est déconseillée pour certains cas comme la constipation ou l’occlusion intestinale.