Voyages

Voyagez-vous souvent pour suivre pleinement vos aventures culinaires ? N’oubliez pas votre assurance auto

En tant que passionné, vous ne cessez de parcourir maint et maint kilomètre pour compléter votre liste de découvertes culinaires. Cependant, ne pas assurer votre véhicule pendant vos longs trajets peut fortement gâcher cette aventure.

Choisir une assurance au tiers étendu

Affilier sa voiture à une assurance responsabilité civile est une obligation légale minimale pour conduire un véhicule. Toutefois, quand un sinistre se présente, la couverture de base prévue par un contrat d’assurance « tiers » ne couvre que les dommages matériels et corporels de l’autre partie impliquée dans l’accident dont vous êtes le responsable. Pour une meilleure protection, l’assuré a la possibilité de se tourner vers une assurance au tiers améliorée, souvent qualifiée de formule au tiers étendu dans le cadre de l’assurance voiture.

En effet, c’est l’option intermédiaire qui consent de payer au juste prix l’assurance correspondant aux réels besoins. Cette formule est raisonnable dans le cas où on n’envisage pas une protection complète. C’est également la meilleure couverture possible.

La formule au tiers simple ne fournit jamais d’indemnisation pour les cas de sinistre. Seuls les tiers en bénéficient. Voyez donc par vous-mêmes grâce à cette brève illustration qui pourrait très bien vous tomber dessus. Supposons que vous conduisez et qu’un véhicule qui passe brise maladroitement votre pare-brise. Une assurance simple tiers mettra sur votre dos l’entière responsabilité de la réparation ou même du remplacement du pare-brise. Cela peut coûter très cher, les pare-brise actuels sont plus avancés en technologie. Tandis qu’avec celle du tiers étendu, comprenant une couverture bris de glace, une indemnisation peut être demandée. Ainsi de même en cas de vol ou d’incendie de votre voiture, cette formule intermédiaire vous propose une indemnisation que vous ne pourrez pas réclamer à un simple tiers.

Des points essentiels à savoir

Quand vous vous assurez auprès d’un tiers intermédiaire, plusieurs garanties sont incluses, à savoir, celle du bris de glace. Par contre, faites attention lorsque vous signez et vérifiez le niveau d’assurance offert. Pendant votre période d’indemnisation, la compagnie d’assurance peut réclamer une franchise : qui reste à votre charge.

En cas de bris de glace, votre compagnie d’assurance pourra vous facturer une franchise d’une centaine d’euros par exemple.

Tant que dans votre contrat est inscrit une franchise, il y aura une différence. En se référant à cet exemple, si vos frais de réparation ne dépassent pas les centaines d’euros, on ne vous prendra pas en charge. Par contre, si le coût va au-delà de ce montant, il y aura remboursement intégral.

D’autre part, cette franchise peut être présentée en pourcentage. Si tel est le cas, vous êtes toujours responsable d’une partie du montant de la réparation, auquel cas la franchise est plafonnée la plupart du temps.

Combien cela coûte ?

Similaire à toute assurance, plusieurs éléments peuvent impacter ce coût. On peut en citer : le véhicule même (âge, puissance, modèle, marque, emplacement de stationnement, etc.) et celui qui veut être assuré (âge, historique de conduite, expérience, garage).

Cela pourrait aller jusqu’à 600 euros environ. Rappelons toutefois que cette option est l’une des plus économiques de toutes les formules. Si c’est le prix pour une tranquillité d’esprit, alors pourquoi pas ? Dégustez ainsi vos plats sans prise de tête.